Pourquoi faire simple ? (Bergson)

Pourquoi faire compliqué quand on peut faire simple ? Parce que c’est plus facile. Comme il est plus facile de fuir le bonheur que d’être heureux. Un genre de vie simple est chose difficile : il y faut beaucoup plus de réflexion et d’inventivité que n’en ont les gens même très intelligents.

Ce contenu n'est plus disponible au téléchargement.

Ce paradoxe de la simplicité est, au fond, l’unique propos de Bergson dans le texte extraordinaire que nous allons lire aujourd’hui, ensemble, qu’on trouve dans la Pensée et le mouvant et qui s’intitule « L’intuition philosophique. » Un texte qui, quand on l’a lu, ne change pas la vie mais jette une ombre et comme un doute sur tous les moments où elle donne le sentiment de se compliquer à l’extrême…

 

A la lecture : Georges Claisse
A la réalisation : Luc-Jean Reynaud
Date de diffusion : 08.12.2013

[youtube]https://www.youtube.com/watch?v=YJBm_oIDEsU[/youtube]

...