Le temps et la durée ; la matière et l’espace (1)

Les Nouveaux Chemins de la connaissance
Date de diffusion : 20.07.2009
Invités : Florence Caeymaex (philosophe, chercheuse qualifiée au fnrs de Liège) et Arnaud Bouaniche (agrégé et docteur en philosophie, professeur en classes préparatoires)


Comment morcelons-nous la continuité primitivement aperçue de l’étendue matérielle en autant de corps, dont chacun aurait sa substance et son individualité ? Sans doute cette continuité change d’aspect, d’un moment à l’autre : mais pourquoi ne constatons-nous pas purement et simplement que l’ensemble a changé, comme si l’on avait tourné un kaléidoscope ? Pourquoi cherchons-nous enfin, dans la mobilité de l’ensemble, des pistes suivies par des corps en mouvement ?

 

Bergson, Matière et mémoire.

Le-temps-et-la-durée-la-matière-et-lespace
  • 1. La durée : coeur de la pensée de Bergson.
  • 2. L'intuition de la durée, en revenir à une façon virginale de voir, d'entendre et de penser.
  • 3. Notion de présent élargi, présent gonflé par une conscience individuelle.
  • 4. Illusion du présent comme instantané. La spatialisation du temps.
  • 5. Le paradoxe d'Achille et de la tortue : confusion entre la durée et l'espace.
  • 6. La connaissance intuitive, intuition de la chose en soi.
  • 7. Du rapport utilitaire au monde à l'élargissement de l'expérience par l'intuition.
Ce contenu n'est plus disponible au téléchargement.

données

...