La poétique des foules (3)

Les Nouveaux Chemins de la connaissance
Date de diffusion : 31.10.2007
Invité : Jacques Darriulat (professeur de philosophie de l’art à la Sorbonne)


Si l’Ennui est la grande passion des Modernes, c’est parce qu’il exprime l’angoisse de l’Esprit qui fait l’expérience de son ensevelissement dans la bêtise. L’ennui est la désagrégation de l’âme qui subit l’attraction du néant : « Moi, mon âme est fêlée, et lorsqu’en ses ennuis / Elle veut de ses chants peupler l’air froid des nuits, / Il arrive souvent que sa voix affaiblie / Semble le râle épais d’un blessé qu’on oublie / Au bord d’un lac de sang, sous un grand tas de morts, / Et qui meurt, sans bouger, dans d’immenses efforts. »

La-poétique-de-foules
  • 1. "Les Paradis artificiels", discours de la méthode poétique de Baudelaire.
  • 2. L'expérience du haschich où la subjectivité devient "clair miroir du monde".
  • 3. L'hallucination est l'hyperréel et non pas la fiction.
  • 4. La présence du monde intensifiée par l'absence du sujet.
Ce contenu n'est plus disponible au téléchargement.

 

...