Faut-il être absolument moderne ? (5)

Les Nouveaux Chemins de la connaissance
Date de diffusion : 01.04.2011
Invité : Yann Frémy (co-rédacteur de Parade sauvage, la revue d’Etudes rimbaldiennes, et co-directeur du séminaire annuel « Verlaine/Rimbaud », organisé à Paris 3 et Paris 4)


Suite et fin déjà, pour nous, ce vendredi, d’une semaine sur Rimbaud dans les NCC. Rimbaud, l’artiste, quoique ardennais, des magies véhémentes, le mignon chignon du chagrin. Rimbaud l’insurgé, Rimbaud l’africain. Après Jean-Luc Steinmetz, Bernard Teyssèdre, Pierre Brunel, Dominique Noguez et Michel Murat, c’est Yann Frémy qui est aujourd’hui notre invité, car nous devons au professeur Yann Frémy, qui enseigne à l’université de Strasbourg plusieurs essais sur Une Saison en enfer, dont les sombres lumières éclaireront, tant que possible, cette ultime rencontre avec le poète béni.

Ce contenu n'est plus disponible au téléchargement.

 

Réalisation : Mydia Portis-Guérin
Lecture des textes : Jérôme Kircher

Extraits :
– B.O Total Eclipse, ouverture
Polyphonie, P. Boulez
Warum et Das Abend, Schumann
La Traviata, Verdi
Metastasis, Xenakis
– Suite n°2 pour violoncelle, BWV 1008, Bach
– Gainsbourg, « Je suis venu te dire que je m’en vais »

Et aussi : Le Journal des Nouveaux Chemins, avec la philosophe hongroise Agnes Heller (2ème partie de l’entretien, enregistré le 14 mars).

...