Délicatesse et paranoïa

C’est la suite aujourd’hui d’une émission sur les Essais esthétiques de David Hume dans le Gai savoir. Hume est un drôle de sceptique, qui non seulement ne renonce pas à l’idée d’universel, mais qui surtout pour y parvenir, choisit d’emprunter le chemin paradoxal de l’impression singulière. Comment en s’en tenant à soi, accéder à l’universel ?

Ce contenu n'est plus disponible au téléchargement.

Comment s’y prendre donc, comment faire pour dépasser nos sensations, tout un chacun est susceptible de dire à la fois « chacun ses goûts » et dans le même temps, que tout ne se vaut pas. Comment rendre raison de cela ? Ce passage du singulier à l’universel repose chez Hume sur la question de la délicatesse, c’est-à-dire, une forme de noviciat perpétuel qui situe la candeur au principe de la connaissance.

 

A la lecture : Georges Claisse
A la réalisation : François Caunac
Date de diffusion : 29.12.2013

...