Sénèque : L’art de vivre

Sénèque : L’art de vivre

Comment peut-on tenir pour un progrès l’augmentation de l’espérance de vie ? Meurt-on moins, meurt-on mieux, quand on meurt plus tard ? Est-ce vaincre la mort que de l’ajourner ? La longévité ne fait rien à l’affaire : quand on est mortel, on est mortel. Chaque anniversaire n’est pas une année de plus, mais une année de moins. Combien d’années de moins voulez-vous en plus ?