La plus perdue de toutes les journées est celle où l’on n’a pas ri (« Maximes et Pensées » – Chamfort)

Romancier sans roman, révolutionnaire sans avenir, moraliste sans cynisme et Adonis devenu laid, Sébastien-Roch Nicolas de Chamfort a parfaitement réussi chacun de ses échecs. De lui ne reste que les discours des autres, quelques mauvaises pièces et un recueil de maximes dont le génie n’estompe jamais l’amertume et dont la délicatesse n’épuise pas l’ampleur.

Ce contenu n'est plus disponible au téléchargement.

Car entre bâtardise, misanthropie, progressisme et maladie, le moraliste vénérien, fils d’une comtesse et d’un chanoine, devenu girondin par lassitude à l’époque où ce genre d’opinions vous coûte la tête, partage avec Antonin Artaud le double fardeau d’avoir été sublime dans la beauté comme dans la laideur, et d’être un suicidé de la société. « Tous les jours, écrit-il, j’accrois la liste des choses dont je ne parle plus. » Heureusement, Chamfort n’a pas tout tu.

 

A la lecture : Georges Claisse
A la réalisation : François Caunac
Date de diffusion : 19.10.2014

[youtube]https://www.youtube.com/watch?v=6b7r5jIEe9s[/youtube]

 

[youtube]https://www.youtube.com/watch?v=BaXOI5c-Cg4[/youtube]