Géométrie du cœur

« J’ai pris grand soin de ne pas tourner en dérision les actions humaines, de ne pas les déplorer, de ne pas les maudire mais de les comprendre. » (Traité politique, Spinoza)

Ce contenu n'est plus disponible au téléchargement.

Il y a plus de liberté dans le fait de se savoir agir que dans le sentiment d’être à l’origine de ses actes, plus de force dans l’acceptation de ses faiblesses que dans leur déni, plus de sagesse en un mot dans la reconnaissance de ses vices que dans la guerre civile que l’esprit déclare au corps qui l’abrite.

Suite cette semaine d’une émission sur la troisième partie de l’Ethique de Spinoza, en vérité sur l’avant-propos tellement dense et tellement clair de cette troisième partie que nous avons mis une heure la semaine dernière pour effleurer les cinq premières lignes du texte. Qui sait, la conversation d’aujourd’hui nous conduira-t-elle, un peu plus loin.

 

A la lecture : Georges Claisse
A la réalisation : François Caunac
Date de diffusion : 09.11.2014

[youtube]https://www.youtube.com/watch?v=kqcp5Bh7AoM[/youtube]