« La Nausée », Sartre

« La Nausée », Sartre

La Nausée raconte l’histoire d’Antoine Roquentin, historien célibataire de trente-cinq ans, que le non-sens saisit la gorge : « le Monde tout nu […] se montrait tout d’un coup, et j’étouffais de colère contre ce gros être absurde ». C’est le journal de bord d’une épave sans mémoire à qui l’univers apparaît soudain dans son effrayante et obscène nudité, ou débarrassé des illusions que les hommes y répandent pour vivre moins mal. Son cœur défendant, Roquentin voit la nature avant les hommes, donc le monde sans Dieu.