Quel est l’objet de l’art ? (« Le Rire » – Bergson)

Quel est l’objet de l’art ? (« Le Rire » – Bergson)

Dans le livre du Rire, à l’intérieur de l’examen sociologique des conditions du rire, Bergson insère mystérieusement quelques pages sur « l’objet de l’art », où il résume mieux que partout ailleurs la quasi-totalité de son œuvre passée et à venir. « Nous ne voyons pas les choses mêmes ; nous nous bornons, le plus souvent, dit-il, à lire des étiquettes collées sur elles. » (Le Rire)

Tartuffe – Molière (1ère partie)

Tartuffe – Molière (1ère partie)

Le besoin d’une foi puissante n’est pas la preuve d’une foi puissante. C’est plutôt le contraire. Quand on croit en Dieu, on peut se payer le luxe d’en douter, d’en débattre, et il n’est pas nécessaire de l’imposer aux autres. Les Tartuffes, ce sont les fanatiques, qui compensent leur incrédulité par un surcroît de vertu, c’est-à-dire un surcroît de violence…

Tartuffe – Molière (2ème partie)

Tartuffe – Molière (2ème partie)

Le besoin d’une foi puissante n’est pas la preuve d’une foi puissante. C’est plutôt le contraire. Quand on croit en Dieu, on peut se payer le luxe d’en douter, d’en débattre, et il n’est pas nécessaire de l’imposer aux autres. Les Tartuffes, ce sont les fanatiques, qui compensent leur incrédulité par un surcroît de vertu, c’est-à-dire un surcroît de violence…