A quelles conditions la prudence est-elle un courage ?

Si l’histoire était une science exacte, agir serait inutile. Si l’esprit gouvernait le corps, il suffirait de connaître le solfège pour devenir Mozart. Si l’avenir était une science exacte, la prudence serait une superstition. Seulement voilà, c’est ici-bas que vous vivons, dans un monde mêlé de matières et soumis au hasard.

Ce contenu n'est plus disponible au téléchargement.

Et il faut un guide à ce chaos, un bel exemple qui invite à transformer ce hasard en destin. Ce guide, c’est Aristote. Aristote dont le géocentrisme vaguement obsolète débouche néanmoins sur l’anthropologie la plus pertinente qui soit. Preuve supplémentaire s’il en est que si, contrairement à l’astronomie, la philosophie ne fait pas de progrès, c’est qu’en un sens peut-être elle a déjà tout compris.

 

A la lecture : Marianne Basler
A la réalisation : François Caunac
Date de diffusion : 01.02.2015

[youtube]https://www.youtube.com/watch?v=Pxq63cYIY1c[/youtube]