La guerre !

La guerre !

La guerre ! Les civils fuient l’Alsace en catastrophe dès la fin de juillet.  Entre incrédulité et inquiétude, inconscience et fanfaronnades patriotiques, le premier mois de guerre passe à chercher à se retrouver, à attendre d’hypothétiques réponses à des lettres envoyées en hâte et presque au hasard, à essayer d’avoir des nouvelles du front, à tenter de se rassurer…

Premières séparations

Premières séparations

Pour faire connaissance : une tentative de journal intime, des lettres d’Elisabeth Carré de Malberg à son cousin François. Le vague à l’âme et la mélancolie… Les amours et les secrets…
Le service militaire de François Carré de Malberg en 1913 est une de leurs premières grandes séparations, le début de cette Conversation des absents.