La Kaiserschlacht

La Kaiserschlacht

Le 27 mai, l’offensive allemande, commencée en mars dans le nord, se poursuit près de l’Aisne, à partir du Chemin des Dames, où, l’année précédente, les Français avaient échoué dans une attaque meurtrière (l’offensive Nivelle). La préparation d’artillerie commence par des tirs d’obus à gaz, puis devient mixte, mais avec plus de cinquante pour cent d’obus toxiques.
C’est dans ce contexte qu’André envoie des pétales de roses à sa mère le 28, et écrit à Elisabeth une brève carte le 29, lui annonçant (à mots couverts) sa montée en ligne. Puis ses courriers sont très courts et mal écrits; ils se veulent rassurants pour Caroline mais sont plus explicites pour Elisabeth… Ces lettres sonnent souvent comme autant d’adieu. (Publié le 5 novembre 2018)