Oui, c’est franchement idiot

Oui, c’est franchement idiot

Dans cette longue lettre Philippe Dorvain répond précisément à André Jacquelin. Les deux hommes sont liés par un profonde amitié. Philippe admire André et il  connaît bien Elisabeth Carré de Malberg, puisqu’il a travaillé avec elle à Caen, à l’ambulance de l’Hôpital Malherbe. André lui a confié, dans une lettre malheureusement perdue, ses doutes  sur sa relation avec Elisabeth, son engagement au front, le sens qu’il donne au patriotisme… Philippe Dorvain y va franchement, passe en revue systématiquement les questions et donne ses conseils… Comme il le dit lui-même il est plutôt bon en dissertation.