Caroline et André

Caroline et André

André Jacquelin est le fils unique de  Caroline Jacquelin. Lucien et Henri sont ses deux demi-frères nés d’un premier mariage de son père Alfred Jacquelin (1850- 1913).  Il est très lié à Jean son cousin. André entretient avec sa mère une relation fusionnelle et pendant toute la guerre, il va échanger avec elle une abondante correspondance, lui renvoyant même les lettres qu’il reçoit (comme ici les lettres d’Henri Ernst). Il lui fait rapidement part de son attachement pour Elisabeth Carré de Malberg et de ses hésitations…

Chronique d’une fin d’hiver sur le front Alsacien

Chronique d’une fin d’hiver sur le front Alsacien

Il faut remplacer les morts, alors François Carré de Malberg monte vite en grade… Les sensibilités s’émoussent au contact des horreurs. La puissance de feu démembre les corps comme les maisons. Les descriptions se font plus précises.  On enterre  et on s’enterre, conscients d’être des cadavres en sursis, « devant ces pauvres diables qui dorment là de leur ultime sommeil. Je ne les connais pas mais je les vois jeunes ou vieux, pleins de vie comme moi, des espoirs en tête, fauchés brutalement en cette farouche matinée… »